...where the cosmpolite people meet...

Populations

Contrairement à une idée reçue, la population de la Bosnie-Herzégovine est d’une grande homogénéité ethnique : ses habitants descendent des mêmes ancêtres et parlent la même langue (couramment appelée serbe, croate ou bosnien, et, scientifiquement štokavien).

Toutefois, tout au long de l’Histoire, trois identités nationales se sont élaborées en Bosnie-Herzégovine, qui épousent les clivages religieux (héritage du système ottoman des millet) : Serbes orthodoxes, Croates catholiques, Bosniaques musulmans.

Leur proportion est passée, entre 1971 et 1991, de 37 à 31% pour les Serbes, de 21 à 17% pour les Croates, de 40 à 44% pour les Bosniaques. Cette évolution tient au fait que les Serbes et les Croates de Bosnie ont souvent dirigé leur exode rural vers les centres industriels extérieurs à la république, à la différence des Bosniaques.

Territorialement, les trois groupes nationaux étaient très imbriqués jusqu’en 1992. Leur profil démographique est le même : resté longtemps celui d’une société rurale traditionnelle, il se rapproche depuis les années 1960 du modèle occidental. Avec 1,2 enfant par femme, le taux de fécondité du pays est aujourd’hui la plus faible du monde.

Aux côtés des Serbes, Croates et Bosniaques, la Bosnie-Herzégovine est la terre d’accueil de très nombreux autres peuples. Au total, 17 minorités nationales habitent en Bosnie : Roms, Juifs, Allemands, Tchèques, Turcs, Albanais, Ukrainiens, Italiens, Monténégrins, Polonais, Slovaques, Hongrois, Macédoniens, Slovènes, Roumains, Russes et Ruthènes.

Programme PDFPrésentationContactez-nousDevenir membreMentions légalesCopyright©AIPBH 2013Plan du site